mediaafiquenews
Logo
mediaafiquenews

Burkina Faso: Orange, Moov Africa et Telecel augmentent les volumes des data

Orange Burkina, Moov Africa Burkina et Telecel Faso ont décidé de revoir à la hausse le volume des data sur les forfait. Une augmentation de 10% consécutive à la campagne de boycott Mode Avion dont ils ont été victimes.
mediaafriquenews mediaafriquenews

 


Regroupés au sein de l'association nationale des opérateurs de télécommunications (ANOTEL), les maisons de téléphonie mobiles, Orange Burkina, Moov Africa Burkina et Telecel Faso, ont augmenté le volume des forfaits internet de 10%. La décision qui fait suite aux nombreuses plaintes et réclamations des Burkinabés. En effet, ceux-ci avaient durant plusieurs semaines du mois d'avril dernier boycotté les services des opérateurs à travers la campagne Mode Avion. Ainsi, dans l'optique d'apaiser les populations, les opérateurs, ont via l'ANOTEL et par voie d'un communiqué daté du 24 mai 2023, tenu à témoigner leurs reconnaissances au populations pour leur fidélité et leur compréhension, avant d'annoncer la bonne nouvelle. 


Par ailleurs, cette mesure s'accompagne d'autres aménagements sur les offres de services. On peut entre autres mentionner :
_ La mise en œuvre d’actions pour la réorganisation des offres commerciales afin de leur assurer une meilleure lisibilité;
_L’amélioration de l’assistance clients aussi bien dans les agences commerciales, les boutiques, qu’à travers les canaux de prise en charge à distance;
_Le renforcement des investissements, avec l’appui de l’Etat, par la réhabilitation des sites vandalisés et la couverture de nouvelles localités en vue de permettre à chaque Burkinabè de rester connecté sur l’ensemble du territoire. 


Cependant, l'ANOTEL souligne que ces améliorations d'offres de services interviennent dans un contexte difficile. Effectivement, les entreprises du secteur disent être submergées par:
_ La crise sécuritaire et les saccages récurrents des infrastructures de télécommunications (plus de 800 sites à ce jour hors service du fait de l’insécurité);
_ L'impact direct de l’inflation sur les coûts de la fourniture du service au client, c’est le cas notamment du carburant;
_ Le paiement des droits de passage aux réseaux de téléphonie des pays côtiers pour l’accès aux câbles sous-marins; – L’augmentation de la taxe sur le chiffre d’affaires passée de 5% à 7% en 2020 ;
_ Le paiement des licences d’exploitation technologique auprès de l’Etat jusqu’à hauteur de quatre-vingt (80) milliards de Franc CFA par opérateur, il y a moins de trois (3) ans.


Dans ces conditions, difficile donc de faire plus, expliquent-ils. Toutefois, Orange Burkina, Moov Africa Burkina et Telecel Faso se sont engagés à plus de résilience en offrant une meilleure qualité de service et ce à des tarifs avantageux tout en assurant l'équilibre économique du secteur. 

 

Par Mediaafriquenews Pour MIKAIL BA
157 0
Logo
MEDIA AFRIQUE NEWS

LIBREVILLE,GABON

+24111456325

Nous suivre

© MEDIA AFRIQUE NEWS. All Rights Reserved. Design by DPL DIGITAL