mediaafiquenews
Logo
mediaafiquenews

Coopération : vers un nouveau paradigme de la présence française en Afrique ?

Le 15 mai dernier, le Commandant des forces françaises au Sahel, le général de division, Bruno Baltz a accordé un entretien à nos confrères de l’AFP. C’était pour lui l’occasion d’expliciter la nouvelle stratégie de la présence militaire française dans la région.
mediaafriquenews mediaafriquenews

Le général de Division des forces armées françaises, Bruno Baltz, Commandant des forces françaises au Sahel depuis 9 mois, s’est prêté au jeu de question-réponse, à la faveur d’un entretien accordé à l’AFP le 15 mai 2023. Il a présenté la nouvelle méthode de travail déployée par les armées africaines et françaises dans leur lutte contre les mouvements terroristes dans la région, dans un contexte marqué par une présence prégnante de la Russie à travers sa milice Wagner et un sentiment anti-français tout aussi évident.

“Il n’y a pas d’opération militaire française au Sahel”. Tel est le nouveau crédo de la doctrine française dans la région, un an après leur départ du Mali. L’objectif selon lui est de “ne pas conduire d’opération à notre niveau”, mais de venir en appui logistique aux armées africaines afin qu’elles mènent “leurs propres opérations”. Désormais, les français seront plus à l’écoute et cultiveront la modestie. 

Paris a certainement su tirer les leçons de ses différents échecs en Afrique, notamment depuis son départ de centrafrique et du Mali. Bamako dénonçait régulièrement le manque d’écoute de leur partenaire français, qui ne prenait pas en compte leurs besoins et leurs demandes en matière de stratégie. C’est pourquoi désormais, il est “important de beaucoup les écouter et de beaucoup dialoguer”, a-t-il martelé.

Vers une diminution considérable des effectifs

Le général a par ailleurs rappelé ce que le président de la république française avait annoncé la veille de sa tournée en Afrique centrale en mars dernier au sujet de l’évolution du dispositif militaire français en Afrique. En effet, tout en précisant que les discussions sont toujours en cours avec les partenaires africains, il a affirmé l’intention de Paris de diminuer ses troupes dans la région. Désormais, à la demande d’un partenaire africain, une opération ponctuelle pourrait être envisagée en sol africain par des forces françaises parties directement de la France. Selon lui, “ce sera du sur mesure à chaque fois”. 

A la fin de son entretien, Bruno Baltz n’a pas manqué de fustiger les agissements de la Russie à travers Wagner qu’il accuse de mentir et de mener une campagne anti-française. 

Il faut dire que la nouvelle doctrine militaire de la France s’inscrit dans une stratégie plus globale qui consiste à redorer son image auprès des africains et d’ainsi répondre aux offensives russes et chinoises. Fini le mépris des partenaires africains, fini la politique des aides, désormais la France prône la coopération dans d’autres domaines que le militaire (culture, sport, économie, formation, santé), le respect des partenaires africains, la volonté de solder le passif colonial, ou encore la participation des africains aux sommets tels que le G7 ou le G20.

Par Mediaafriquenews Pour Media Afrique News
129 0
Logo
MEDIA AFRIQUE NEWS

LIBREVILLE,GABON

+24111456325

Nous suivre

© MEDIA AFRIQUE NEWS. All Rights Reserved. Design by DPL DIGITAL