mediaafiquenews
Logo
mediaafiquenews

J.O/ 2024 : Des places limitées pour y assister

Les jeux Olympiques sont prévus pour juillet 2024 à Paris mais un flou plane encore. Un événement mondial très attendu mais des places limitées pour y assister. Afin de pallier cette situation les organisateurs tentent d'ouvrir les vannes, mais un très grand nombre de personnes forcément déçues.
mediaafriquenews mediaafriquenews

Pour la première fois de l'histoire olympique, la cérémonie d'ouverture se déroulera sur un fleuve, la Seine. Malheureusement, plusieurs personnes ne pourront pas obtenir un ticket pour assister à une épreuve des Jeux olympiques 2024 à Paris, et encore moins à un prix abordable. La colère couve, alors que les tickets sont en vente. « Je veux aller voir de l'athlétisme, comme a pu le faire mon père sur les Jeux de Pékin et de Londres, et je ne peux pas, Je ne peux pas transmettre à mes enfants ce plaisir de voir de l'athlétisme aux Jeux olympiques. Quand on était tirés au sort, sur le premier pack, c'était 300 euros. On est quatre, ça fait 1 200, et je suis prof, je pense que tout le monde sait ce que gagne un prof, et ma femme gagne moins que moi. » explique à BFMTV Jérôme Clavier, ancien vice-champion d'Europe de saut à la perche et finaliste aux JO 2008. 

Les gens ont pu constater qu'une place à la cérémonie d'ouverture, sur la Seine, une fois les billets à 90 euros partis, valait 2 700 euros, deux fois le Smic net d'un travailleur.En effet le patron du comité Paris-2024 Tony Estanguet, avait prévenu que tout le monde ne pourrait pas être servi compte tenu de  l’énorme engouement suscité par l'événement et par la voracité des acheteurs. « On s'attendait à la critique, on nous avait prévenu que les périodes de vente étaient un moment difficile. Mais on avait sous-estimé l'ampleur », a confié un cadre des organisateurs. 

En hiver, une première phase de vente des places ( 3 millions ) a en effet d'abord eu lieu , suscitant déjà une polémique. La deuxième phase a été lancée le 11 mai, et le résultat fut pire. Dans ce deuxième pack, les organisateurs ont décidé de vendre près de 1,5 million de billets, à l'unité. Près des deux tiers sont partis le premier jour, selon eux.

Par Mediaafriquenews Pour Media Afrique News
179 0
Logo
MEDIA AFRIQUE NEWS

LIBREVILLE,GABON

+24111456325

Nous suivre

© MEDIA AFRIQUE NEWS. All Rights Reserved. Design by DPL DIGITAL