mediaafiquenews
Logo
mediaafiquenews

Mali : La Minusma va-t-elle quitter le pays ?

Les relations ne sont pas au beau fixe entre la junte au pouvoir et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Des tensions qui pourraient emmener les troupes onusiennes à; quitter le pays.
mediaafriquenews Mediaafriquenews

Serait-ce la fin de cycle de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) ? Telle est la question soulevée par Jeune Afrique. Selon un article publié le 18 mai par l'hebdomadaire panafricain, les relations sont de plus en plus tendues entre la Minusma et la junte au pouvoir.

Opération de maintien de la paix des Nations unies au Mali, la Minusma a été créée par la résolution 2100 du Conseil de sécurité, du 25 avril 2013, pour appuyer le processus politique dans ce pays et effectuer un certain nombre de tâches d'ordre sécuritaire. Or, ;les Casques Bleus au Mali donnent en fait le sentiment d'une profonde inutilité. Leurs rè;gles d'engagement sont de moins musclées qu'en RDC et ils ont subi d'énormes pertes au cours des dix derniè;res années. De plus, il se sont montrés incapables d'endiguer la menace jihadiste et de mettre un terme aux massacre commis par les troupes de Bamako et supplétifs miliciens», a rapporté Jeune Afrique.

Fâcheux dilemmes

Pis, un rapport accablant sur le massacre de Moura ne plaide pas en faveur de l'apaisement des relations entre Bamako et l'ONU. En effet, cette publication montre clairement que l'armée malienne et ses alliés russes du groupe Wagner ont exécuté des centaines de civils dans la région de Mopti en mars 2022. ;Le contenu du rapport est d'ailleurs si explosif que l'ONU a longtemps retardé sa publication pour essayer, en vain, de ménager ses relations avec Bamako à ajouté l'hebdomadaire panafricain.

Pour autant, la junte d'Assimi Goïta ne semble pas prêt à; demander le départ des troupes de la Minusma, car cela impliquerait trop de paramè;tres que ne semblent pas prètes à; assumer les autorités maliennes. Notamment sur le plan diplomatique où ces derniè;res auraient tout à; perdre. Aussi, d'un point de vue logistique, les soldats maliens dépendent encore trè;s largement des infrastructures de la Minusma pour se déployer dans le Nord et le Centre du pays. L'on est visiblement face à; un dilemme au Mali. Quelle en sera l'issue ? Affaire à; suivre...

Par Mediaafriquenews Pour Mediaafriquenews
181 0
Logo
MEDIA AFRIQUE NEWS

LIBREVILLE,GABON

+24111456325

Nous suivre

© MEDIA AFRIQUE NEWS. All Rights Reserved. Design by DPL DIGITAL