mediaafiquenews
Logo
mediaafiquenews

Nigéria : difficile accès à l’aide humanitaire par des populations du centre du pays à la suite d’affrontements communautaires

Le centre du Nigéria a de nouveau été le théâtre de violences communautaires entre éleveurs et agriculteurs. Les faits se sont déroulés le 18 mai derniers dans plusieurs localités du district de Mangu, dans l’état du Plateau et ont causé la mort de 170 personnes et de milliers de déplacés qui ont difficilement accès à l’aide humanitaire.
mediaafriquenews mediaafriquenews

Plus de dix jours après des violences qui ont ensanglanté le centre du Nigéria et entrainé le déplacement de 3.500 personnes, selon l’Agence de gestion des urgences, l’aide humanitaire arrive toujours difficilement, à en croire les déclarations du chef des Nations-Unies au Nigéria, Matthias Schmale, au micro de nos confrères de l’AFP qui alerte sur les besoins urgents des déplacés : « Les personnes touchées, en particulier les femmes et les enfants, sont traumatisées et ont des besoins humanitaires immédiats tels que de la nourriture, de l’eau et des kits d’hygiène ».

Ce constat a également été fait par un responsable de La Croix rouge locale qui affirmait à l’AFP que « l’aide humanitaire n’était toujours pas parvenue aux déplacés, qui sont juste aidés par leurs proches ».

Face à la crainte de nouvelles attaques, les populations déplacées préfèrent tout de même rester dans ces camps comme c’est le cas de Lydia John Hirse, qui l’assure : « On a peur de revenir au village ». Elle fait partie en toutefois, des rares personnes qui ont reçu de la nourriture du gouvernement.

D’autres encore expriment leur collège vis-à-vis de l’État central : « Le gouvernement n’est pas sérieux, ils n’ont envoyé aucun argent ou protection pour nous permettre d’aller au travail », s’insurge un fonctionnaire qui a préféré garder l’anonymat.


Depuis plusieurs années déjà, le pays est en proie à de conflits communautaires réguliers, auxquels les gouvernements successifs ne parviennent pas à apporter des réponses. Le nouveau président Nigérian, Bola Tinubu, qui prêtera serment ce 29 mai, aura sous la main un dossier dont il se serait bien passé. Mais pour l’heure, la réponse à apporter aux populations de Mangu reste l’approvisionnement en nourriture. 
 

Par Mediaafriquenews Pour KARL MAKEMBA
131 0
Logo
MEDIA AFRIQUE NEWS

LIBREVILLE,GABON

+24111456325

Nous suivre

© MEDIA AFRIQUE NEWS. All Rights Reserved. Design by DPL DIGITAL